Atelier solidaire Covid-19 à Villiers

A la Une on 10 Avr , 2020

Un atelier  de couture solidaire à Villiers-en-Bière

 

Alertée par une amie infirmière sur le manque criant de surblouses au Santépôle de Melun, Delphine, une employée municipale de Saint-Fargeau-Ponthierry en charge de l’évènementiel entreprend de mobiliser autour d’elle pour tenter d’y remédier. Elle prend alors contact avec Grégoire, responsable du spectacle pyrotechnique de sa commune car il connaît une équipe de couturières bénévoles qui confectionnent habituellement les costumes du spectacle annuel et qui acceptent de participer et travaillent d’ores et déjà à domicile

Les surblouses peuvent être fabriquées à partir de voile d’hivernage habituellement utilisé dans nos jardins pour protéger les végétaux qui craignent le froid. Michel, un habitant de Pringy, se procure une surblouse et la démonte pour avoir un patron des différentes pièces qui la compose. Grégoire propose alors de prendre contact avec Yoann, élu à Villiers-en-Bière et président d’une association de commerçants à Chailly pour les aider à trouver la matière première. Ce dernier se met immédiatement en rapport avec des maraîchers de Chailly qui donnent une partie de leur stock mais le matériau se révèle trop fin pour l’usage qu’on lui réserve. Il ne sera pas perdu pour autant car il va bientôt servir pour réaliser des charlottes et des doublures de masques.

Par ailleurs, l’hypermarché Carrefour est sollicité et accepte de donner son stock de voile d’hivernage, Les Jardins de Provence près de Nemours cèdent leur stock à prix coûtant et, dans le même temps, des négociations sont en cours avec Jardiland et Castorama. Certains habitants de la commune décident à leur tour d’acheter du voile d’hivernage, à leurs frais, auprès de divers fournisseurs. Simultanément, Yoann prend contact à Villiers avec Yan, président du TMBVEB qui décide de s’associer à la démarche. Tous les membres de la section couture de l’association se portent volontaires, avec leurs machines à coudre personnelles et en quelques heures, un atelier solidaire est créé et hébergé dans une des salles communales de Villiers-en-Bière où elles sont bientôt rejointes pas des habitantes de la commune qui va par ailleurs participer également au financement des matières premières.

Depuis ce matin du 9 avril 2020, ce sont donc 6 couseuses et 4 coupeuses qui confectionnent les surblouses qui seront toutes remises gracieusement au personnel hospitalier. Aujourd’hui, il est prévu que 50% de la production aille au Santépôle de Melun, 30 % à l’EHPAD  de Boississe-le-Roi et 20% au Centre Covid de Saint-Fargeau-Ponthierry. Si l’on prend en compte les volontaires de Saint-Fargeau- Ponthierry, Pringy et Villiers-en-Bière, sans compter tous les bénévoles des alentours qui rejoignent cette initiative, c’est un objectif de 10 000 surblouses qui est visé à terme. C’est un pari ambitieux d’autant que le temps presse et que la capacité actuelle de la production de l’atelier de Villiers par exemple, est d’environ 80 unités/jour. La commune est prête à mettre une autre salle à disposition pour accueillir d’autres volontaires sachant que toutes les règles liées au confinement sont respectées, distanciation sociale, port de masques, désinfection des locaux et des machines.

Ainsi, si vous disposez d’une machine à coudre pour les couseurs/euses ou simplement de bonne volonté pour les coupeurs/euses et si vous souhaitez rejoindre cet atelier ou travailler à domicile, merci de vous manifester auprès de Yan Alleos, président du TMBVEB au 06 73 23 31 09.